Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Adoption de l’avant-projet du Budget 2017, l’urgence de Tshibala !

Published

on

RDC : Adoption de l’avant-projet du Budget 2017, l’urgence de Tshibala !

L’adoption de l’Avant-projet du Budget 2017 par le Gouvernement en Conseil des Ministres est une priorité pour le Premier Ministre Bruno Tshibala. Objectif : arrêter de faire fonctionner l’Etat avec les crédits provisoires qui courent jusque-là. Selon nos informations, ce document était fin prêt depuis début Avril. Et il ne devrait pas être présenté par un Gouvernement démissionnaire.

En attendant d’en savoir plus sur les indicateurs, agrégats macroéconomiques et la hauteur de cet avant-projet du Budget 2017, ce dernier prend en compte les principales actions prioritaires du Programme du Gouvernement : Organisation des élections, Relance de l’Economie et Amélioration du sociale.

Tel annoncé par le Ministre d’Etat au Budget, Pierre Kangudia lors de sa conférence de presse du 15 Février dernier, le projet du Budget 2017 devrait être plus ambitieux que la Loi des finances rectificative de 2016 qui se chiffrait à 6 694,5 milliards de francs congolais.

Selon une source proche de l’Administration du Budget, cet avant projet du Budget prévoit la prise en charge totale de la séquence 2017 du processus électoral en cours. « Le financement de la révision du fichier électoral et des trois premiers scrutins à organiser à la fin de cette année est pris en charge sur fonds propres à plus de 90% », nous a – t – elle confié.

A moins que Bruno Tshibala ne décide de revoir les chiffres de cet Avant-projet, il a l’obligation d’accorder le bénéfice de l’urgence à ce dossier pour son examen et adoption en Conseil des Ministres avant d’être envoyé à l’Assemblée nationale. Et pour ça, il faudra environs 45 jours pour son examen et adoption par les deux chambres du Parlement.

Cette diligence dont le Premier Ministre est appelé à faire montre aura le bénéfice de permettre au pays de limiter les effets restrictifs des crédits provisoires dans l’action du gouvernement au regard du plafonnement des crédits et des dépenses mensuels.

Aux dernières nouvelles, le Premier Ministre a tenue une réunion vendredi dernier autour de l’Avant-projet sur la Loi de finances publiques 2017. Le Ministre d’Etat en charge du Budget, Pierre Kangudia Mbayi, celui des Finances Henri Yav Mulang et le ministre du Plan  Modeste Bahati Lukwebo y ont pris part.

Selon Pierre Kangudia, Bruno Tshibala leur a exhorté de mettre les bouchées doubles pour doter la RDC d’un budget digne de ce nom.

Zoom Eco

A (RE) LIRE : 

RDC : Les quatre missions du Gouvernement Tshibala [Résumé du Programme]

RDC : Budget électoral, l’apport des partenaires internationaux reste conditionné !

Advertisement

Edito