Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : BCECO, les réalisations de 2017 en quatre points !

Published

on

Le Bureau central de coordination (BCECO) a suivi la réalisation des projets d’infrastructures, sous sa gestion totale et des projets du fiduciaire. Il a également apporté son appui à la passation des marchés. Zoom Éco revient sur ces quatre volets de son Rapport d’activités de l’exercice 2017.

Projets d’infrastructures
En sa qualité de Maître d’ouvrage délégué (MOD), le BCECO affirme avoir suivi les travaux de construction des infrastructures scolaires, l’équipement des structures sanitaires, la construction des stades municipaux, la construction des tribunaux de paix ainsi que les projets financés par la Banque arabe de développement économique de l’Afrique (BADEA).

En ce qui concerne les projets sous sa gestion fiduciaire, le BCECO a veillé à la mise en place du Système de suivi des stratégies de développement dans les territoires de la RDC. Et en appui, il a procédé au recrutement d’un opérateur privé pour la gestion durable des déchets, et un autre pour le deuxième recensement général de la population et de l’habitat.

Projets sous sa gestion totale
Sur ce volet, le Rapport note que cette structure assure toutes les fonctions liées à l’exécution du projet, à savoir : la gestion des opérations, la passation des marchés ainsi que la gestion financière et comptable. Allusion faite principalement à des programmes initiés par le gouvernement après l’atteinte du Point d’achèvement de l’initiative pays pauvres très endettés (PPTE) visant l’amélioration des conditions de vie des populations.

C’est dans ce cadre que le BCECO intègre la réception des projets des Cliniques universitaires de Kisangani, de la faculté de médecine et des homes pour les étudiants de l’Université de Kindu. Il y a aussi l’intervention du gouvernement dans l’assainissement et l’embellissement de la ville de Kinshasa, la construction de l’immeuble du gouvernement et d’autres infrastructures dans les provinces de Kinshasa, Maniema, Tanganyika et Haut-Lomami.

A RE(LIRE) : BCECO exécute à 97% son budget de l’exercice 2017

Les travaux de réhabilitation et de reconstruction des infrastructures ont aussi concerné le secteur de la santé, de la justice (les tribunaux de paix pour rapprocher les justiciers des justiciables) et du sport (des stades municipaux modernes et économiques.) Ce projet des stades en faveur de la jeunesse visait 170 stades municipaux à travers les vingt-six provinces de la RDC dont quelques-uns, d’après le BCECO, sont déjà achevés.

Projets de gestion fiduciaire
La coopération entre l’Institut national de la statistique et le BCECO a consisté à mettre en œuvre le recensement général de la population et de l’habitat. D’après le Rapport d’activités, la gestion fiduciaire porte également sur le recrutement du personnel de la Caisse nationale de sécurité sociale des agents publics de l’Etat (CNSSAP) créée par le décret du 14 décembre 2015.

Cette structure a pour objet d’organiser et de gérer les prestations de sécurité sociale des agents publics couvrant les branches des pensions pour les prestations d’invalidité, de vieillesse et de survivants et la branche des risques professionnels pour les prestations en cas du travail et des maladies professionnelles.

Appui aux passations des marchés
Il a consisté en un processus de recrutement d’un directeur des opérations de la Banque de développement des Etats des pays de Grands lacs (BDEGL). Ce, dans le cadre des activités de la relance de cette institution financière de développement de la CEPGL appartenant aux trois Etats membres que sont le Burundi, la République démocratique du Congo et le Rwanda.

Basée à Goma, cette banque a pour mission de promouvoir le développement économique et social à travers le financement des projets communautaires et nationaux en assurant l’intégration économique des Etats membres.

ACP/Zoom Eco

Advertisement

Edito