Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : ARCA annonce l’agrément des sociétés d’assurances au premier trimestre 2019

Published

on

L’Autorité de régulation et de contrôle de contrôle des assurances (ARCA) compte octroyer les agréments aux premières sociétés d’assurances entre janvier et mars 2019. L’annonce officielle vient d’être faite, ce mardi 27 novembre 2018 à Kinshasa, par le directeur général intérimaire, Alain Kaninda.

Au niveau du régulateur qui pilote le processus de libéralisation effective du marché des assurances en RDC, une série de dossiers est en cours d’analyse et ce processus va aboutir bientôt.

« Nous discutons avec les promoteurs sur des aspects stratégiques. La question n’est pas celle de savoir quand mais à qui nous allons donner de agréments? Des dossiers sont en cours d’analyses, en cours de dépôts, et d’autres annoncent le dépôt de leurs dossiers. Nous nous attelons à ce que les premières sociétés qui auront leurs agréments soient opérationnelles dans le premier trimestre 2019», a rassuré Alain Kaninda devant les opérateurs du secteur des assurances congolais et plusieurs autres intervenants du secteur public.

Vue de l’assistance à cette rencontre d’information organisée par ARCA.

Pour l’ARCA qui évoque le strict respect de critères techniques et stratégiques, rien ne sert d’agir dans la précipitation d’autant plus qu’il est important pour elle de s’assurer qu’elle œuvre pour asseoir un marché dynamique, inclusif, équitable et conforme aux standards internationaux.

« C’est pour avoir la qualité de produis et services adaptés répondant aux besoins du marché et nous rassurer que l’ambition des promoteurs est celle de participer au développement du pays et la promotion du local content dans la direction et l’actionnariat des sociétés d’assurances. Dans l’analyse de dossiers, nous sommes obligé d’être en phase de certaines lois dont celle de la sous traitance», a précisé Alain Kaninda.

Le DG ai de l’ARCA répondant aux questions de la presse. Ph. @EricTshikuma

A côté de la libéralisation effective, il y a aussi la mise en conformité de la SONAS et d’autres courtiers existants.

Le directeur général intérimaire de l’ARCA s’est voulu rassurant quant à ce : « notre approche est que tous se conforment à la Loi pour créer une homogénéité dans les critères de professionnalisation. Nous avons leur avons fixés la date butoir de 30 novembre pour se mettre en ordre. »

A RE(LIRE) : ARCA désormais prête à agréer les sociétés d’assurances !

Au demeurant, l’ARCA travaille sur cinq perspectives, à savoir : voir les sociétés agréés opérationnelles au premier trimestre 2019, lancer le processus de vulgarisation et sensibilisation sur le code des assurances et le processus, poursuivre le développement continu du cadre réglementaire, accélérer la formation techniques de contrôleurs, et enfin, poursuivre la conclusion des partenariats stratégiques locaux et internationaux.

«Ce chantier n’aurait pu être mener à bien sans l’accompagnement du gouvernement conformément à la vision du chef de l’État», a conclu Alain Kaninda DG ai. ARCA.

Gérard KANGOMBE | Zoom Eco

Sur le même sujet :

Henri Yav : « J’exhorte le management de l’ARCA à œuvrer pour asseoir une industrie d’assurances moderne »

Advertisement

Edito