Connect with us

a la une

RDC : franc congolais, une «parfaite stabilité» sur le marché de change !

Published

on

Le taux de change de la monnaie nationale a connu une parfaite stabilité sur les deux segments du marché, attestée par des variations moyennes de près de 0,01%, indique le Comité de politique monétaire (CPM). Pour les trois premiers mois de l’année, le franc congolais a enregistré une dépréciation de 1,49% contre celle de 11,27% à la période correspondante de 2017.

Toutes choses restant égales par ailleurs, note le CPM, la dépréciation de la monnaie nationale s’établirait à 9,09% à fin 2018, contre 23,65% en 2017.

Si les réserves de change ont frôlé le 1,0 milliard de dollars américain, soit 4 semaines et 2 jours d’importations de biens et services sur ressources propres, cette accumulation des réserves résulte notamment des rachats automatiques des devises du Trésor provenant des paiements d’avances d’impôts sur les bénéfices réalisés par les miniers en 2017.

En l’absence du refinancement aux guichets BCC, le marché monétaire a affiché une hausse des transactions sur le marché interbancaire en mars dernier.

« En effet, 172,50 milliards CDF ont été prêtés sur ce segment de marché contre 95,50 milliards un mois plus tôt. L’encours global des Bons BCC s’est établi à 7,5 milliards à fin mars, dégageant une injection mensuelle et annuelle respective de 2,5 milliards de CDF et 27,5 milliards », rapporte la Banque centrale.

Entre – temps, sur le marché des biens et services, il a été constaté la poursuite de la déclaration du rythme des formations des prix intérieurs au mois de mars 2018. L’inflation en glissement annuel a baissé pour s’établir à 50,41% contre 52,74% à fin février 2018.

A RE(LIRE) : prix du pain, la hausse de 50% entraîne la perte du pouvoir d’achat du kinois !

En rythme mensuel le taux d’inflation a été porté à 0,836% venant de 0,713% un mois plus tôt, suite au réajustement à la hausse des prix des produits pétroliers à la pompe. En prolongeant la tendance actuelle, l’année devrait se clôture avec un taux d’inflation s’est établie à 2,95% à fin mars 2018 contre 5,89% à la période correspondante de 2017.

Globalement, précise le Comité de politique monétaire, les prévisions de l’inflation indiquent que les objectifs de la politique monétaire sont sous contrôle. La décélération de l’inflation observée devrait se poursuivre.

Zoom Eco

Sur le même sujet :

RDC : Henri Yav explique l’impact de la discipline budgétaire sur l’appréciation du franc congolais

RDC : La légère appréciation du Franc congolais résulte de l’action de la Banque Centrale [Officiel]

[Edito] – Fragilité de la légère appréciation du Franc congolais à Kinshasa !

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :