Connect with us

a la une

RDC : encore 50 millions USD de l’Etat débloqués pour les élections du 23 décembre

Published

on

[EXCLUSIF] – Le gouvernement de la République vient de décaisser 50 millions de dollars américains en faveur de la CENI pour des opérations électorales du 23 décembre 2018. D’après une source crédible, ce fonds viendrait d’un prêt consenti auprès de la Gécamines remboursable en dix tranches à partir de février 2019. La mise à disposition de cette tranche à la CENI vient réduire à 72 millions USD le solde à budget électoral chiffré à environs 110 millions USD. 

D’après la même source, cette opération aurait été effectuée, à quatre jours du lancement de la campagne électorale afin de désengager tous les prestataires extérieurs de la CENI. De quoi apaiser les esprits du peuple congolais en rapport avec les inquiétudes sur le décaissement des 432 millions de dollars américains prévus et nécessaires à la CENI pour l’organisation des trois scrutins combinés de cette année.

Aucune communication officielle n’est faite jusque-là de la part du gouvernement encore moins de la CENI à ce propos. Mais dans les salons politiques de différentes tendances, la nouvelle tranquillise. Et elle atteste de la capacité des institutions congolaises à relever le défi qui, au début de l’année en cours, était encore une utopie pour certains sceptiques.

« Autant le gouvernement est capable de financer près d’un demi milliard de dollars américains pour les élections, autant, croyions-nous, qu’elle a toujours été en mesure de mobiliser toutes les ressources nécessaires pour réaliser des projets de développement porteurs de croissance inclusive et durable », a commenté un analyste.

A RE(LIRE) : budget électoral, l’Exécutif s’engage à solder les 122 millions USD !

Lors de la dernière réunion interinstitutionnelle présidée par le chef de l’Etat, le 19 octobre dernier, un consensus a été dégagé sur la poursuite sans relâche de l’exécution des activités calendaires de la CENI et le décaissement du solde de la facture desdites opérations.

Permis ces activités calendaires, Corneille Nangaa a évoqué la formation et le déploiement des préposés au repérage, affichage, désengorgement, identification et recrutement des agents électoraux ; la sensibilisation, éducation des électeurs et éducateurs civiques ; et le recrutement et préparatifs de la cascade de formation de 511 901 agents électoraux.

D’après le schéma de la CENI, les derniers matériels atteindront les hubs logistiques le 23 novembre 2018, soit un mois avant les élections.

« Par rapport aux cycles précédents, la CENI n’a jamais été aussi à l’aise dans le déploiement du matériel électoral et dans le respect du calendrier électoral comme cette année », a rassuré le secrétaire exécutif national de la centrale électorale, Ronsard Malonda dans le cadre d’un atelier organisé le 15 novembre 2018 par le Réseau de jeunes parlementaires (RJP) à l’attention de jeunes candidats aux législatives.

Eric TSHIKUMA | Zoom Eco

A RE(LIRE) :

RDC : GEC appelle à la transparence sur le décaissement de fonds électoraux

RDC : budget électoral, le taux de décaissement franchi la barre de 70%

RDC : Budget électoral, Kabila confirme l’autofinancement sur fond de doutes

RDC : La CENI déclare 2018 «année Electorale» !

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :